• coffee meets bagel pc

    Daniel d’Herouville, directeur dunite de soins palliatifs, repond aux questions de Jean-Pierre Rosa de la redaction Croire.

    Daniel d’Herouville, directeur dunite de soins palliatifs, repond aux questions de Jean-Pierre Rosa de la redaction Croire.

    Lecture en 3 min.

    Les Cahiers croire : Lexpression mourir dans la dignite peut-elle encore faire sens aujourdhui ?

    dating a samoan man

    Daniel dHerouville : Sil est permis de sortir un moment du carcan mediatique de cette expression annexee via nos partisans de linjection letale, on va pouvoir alors parler des individus qui soulagent, accompagnent et prennent en charge le malade de facon a i?tre capable de ecouter ce quil peut, lui-meme, vouloir. Or la dignite, i mon sens, cest justement la prise en consideration d’une personne dans le vouloir propre.

    Mais comment Realiser concretement ?

    Tout seulement se mettre, au quotidien, a lecoute une personne. Cest une ecoute particuliere, suffisamment intense pour se laisser surprendre par ce quelle a a nous reconnaitre. Ainsi il mest arrive dentendre un malade me dire : Jaimerais voir tel membre de ma famille, alors que je mattendais a ce quil me parle de sa souffrance. Moins jai de projets sur l’individu souffrante, plus elle va sexprimer. J’ai reconnaitre comme un etre pensant c’est quoi coffee meets bagel, lequel pourra choisir et vouloir, cest poser les conditions de sa dignite.

    Et la souffrance ?

    who is dutchess dating now

    Si la personne evoque J’ai souffrance, il convient repondre a sa requi?te. Nous avons bien 1 arsenal pour ia : medicaments, kine, hypnose. Jai beaucoup de en gali?re a accepter une telle phrase, pourtant rebattue : Telle personne reste morte dans une souffrance atroce.