• ldssingles gratuit

    Un coup ses annees de voyeurisme avouees, Simon Lamarre risquait une peine variant de nullement grand-chose a presque rien.

    Un coup ses annees de voyeurisme avouees, Simon Lamarre risquait une peine variant de nullement grand-chose a presque rien.

    L’homme est un candidat a la rehabilitation, ainsi, le ministere public requerait votre simple « sursis de peine ».

    La defense plaidait Afin de une « absolution conditionnelle ».

    Il n’etait donc pas question que cet ancien prof du primaire s’en aille en prison Afin de avoir filme sous les jupes de filles – beaucoup, de nombreuses filles.

    Lundi, le juge Jean-Jacques Gagne lui a accorde une absolution, conditionnelle a 150 heures de travaux communautaires et a la poursuite de sa therapie.

    Ce n’est pas si eloigne de ce que reclamait l’avocate du Directeur des poursuites criminelles et penales (DPCP). A ce detail pres : l’homme de 40 annees verra le casier judiciaire officiellement efface des registres s’il se conforme a ces conditions. C’est ca, l’absolution.

    C’est plus qu’un detail, en fera. Sans antecedent judiciaire officiel, l’homme de 40 ans pourrait techniquement retrouver 1 poste d’enseignant.

    Ca n’aurait moyennement de sens.

    C’est grand : des absolutions sont souvent prononcees pour nos delinquants sans antecedent ; dans le cas de delits relativement mineurs, ou d’accidents de parcours. Une « deuxieme chance » qui evite l’expulsion a des personnes sans statut, la perte d’un emploi pour des personnes devant traverser les frontieres, etc.

    Au moment oi? l’interet particulier du delinquant le prends, ainsi, que l’interet public ne pourrait i?tre gui?re atteint, le juge va a l’occasion prononcer une telle absolution.

    Notre hic dans votre cas-ci, c’est que la deviance du prof Lamarre n’est gui?re le fait d’un moment d’egarement ou deux. Ses actes s’etalent dans bien trois annees. Ca ressemble a un mode de vie. Le ex-conjointe avait decouvert une serie de videos de dessous de jupes de filles dans son PC – ou plutot celui de son employeur. Notre police a organise une filature. Et on l’a rapidement arrete.

    Il visait systematiquement des adolescentes – en particulier des collegiennes de 15-16 ans.